Konèksyon•Connection

This form does not yet contain any fields.
    INDEX
    « 12 janvye 2011 • 12 janvier 2011 | Main | Eleksyon 2010 • Élections 2010 »
    Tuesday
    Dec212010

    Derrière l’épidémie du choléra

    Une situation d'urgence

    Pou vesyon kreyòl klike isit.

    Chaque 30 minutes, une personne meurt du choléra en Haïti.

    Au cours des six premières semaines de l’épidémie, plus de 2000 personnes, et probablement beaucoup plus, ont succombé au choléra. Quelque 100 000 personnes ont atteint les hôpitaux, mais d’innombrables autres n’y sont jamais parvenues en raison de la dévastation des routes et du manque de centres de soins adéquats. Le 17 décembre, le nombre officiel de morts s'élève à 2.535, avec un taux de 2 pour cent de mortalité.

    Tué par le choléra? Ou par le manque de l'eau potable et l'assainissement?
    Photo dans le blog "On The Goatpath" qui documente la façon dont les victimes sont
    enterrées dans des charniers communes
    .

    Mais dans la Grande Anse, dans les premières deux semaines de décembre, la fatalité etait plus proche de 12 pour cent. On transporte les malades sur des planches de contreplaqué, pendant parfois quatre heures, tandis que la diarrhée et la vomissure dégoulinent sur les transporteurs et dans leur sillage, et ainsi on infecte de nouvelles communautés.

    Près de la capitale, ily a un géant « piscine excreta » [première page de ce dossier], sans doublure, avec des milliers de litres d'excréments, certaines d'entre elles probablement infecté par le choléra. La fosse est 2 kilometres de la Baie de Port-au-Prince, et au-dessus de l’aquifère du Plaine de Cul de Sac.

    Mais, les médias ont couvert le choléra déjà…

    Plusieurs médias ont déjà couvert l’éclosion du choléra.

    Ils ont enquêté sur qui a apporté le choléra en Haïti. Ils ont discuté comment le choléra fait des « ravages » au pays, écrit d’innombrables histoires sur les élections, les manifestations et les autres sujets d’actualité « au temps du choléra », dans un pays « assiégé » et « sinistré ». 

    Cet article sur Sarah Palin, a un titre est truffé d’adjectifs - il parle d’un pays « ravagé par le séisme » et « dévasté par le choléra ».

    En utilisant la voix passive, on donne l’impression que ces catastrophes arrivent naturellement, comme la foudre.

    Mais c’est faux.

    Les Haïtiens ne courent pas tous les mêmes risques. Le choléra est une maladie des pauvres, des sans-voix. Une maladie des pauvres des pays pauvres. Le choléra se propage dans les conditions d’insalubrité, là où l’eau manque et où les systèmes de santé sont insuffisants.

    Les épidémies de choléra depuis l'an 2000. The Lancet, vol. 376, 11-12-2010.

    Si l’on comprend maintenant que le Vibrio cholera est arrivé en Haïti avec les Casques Bleus et qu’on peut en limiter les ravages avec un accès à de l’eau potable et des installations sanitaires, avec un bon système de santé, une bonne hygiène et des vaccins, on comprend moins bien comment réunir toutes ces conditions avant que des milliers d’autres succombent à la maladie.

    Et même si on vainquait le choléra, des douzaines d’autres maladies véhiculées par l’eau menacent Haïti . Selon l’Organisation mondiale de la santé, 1,4 million de personnes meurent annuellement de maladies hydriques – soit quatre personnes par minute – principalement en raison du manque ou de la mauvaise qualité de l’eau et des installations sanitaires. 

    Ayiti Kale Je a cherché à comprendre pourquoi et comment Haïti est devenue une zone « ravagée »et « sinistrée ».

    • Pourquoi le choléra s’est-il propagé si rapidement?
    • Pourquoi les Haïtiens n’ont-ils pas accès à de l’eau potable et à des installations sanitaires adéquates?
    • Et si les 164 M$ que demande l’ONU étaient recueillis et que le choléra était endigué, qu’est-ce qui empêcherait une autre maladie hydrique de se propager dans tout le pays?


    Lire :

    •    Les excréments

    •    Le problème de l'eau

    •    De l’urgence à l’autosuffisance?

     

    Regarder (en creole):

     

    References (2)

    References allow you to track sources for this article, as well as articles that were written in response to this article.
    • Response
      Response: Mahjong gratuit
      Jeux de mahjongg gratuit
    • Response
      Response: xbox 360 emulateur
      Ayiti Kale Je - Haiti Grassroots Watch - Haïti Veedor - Kreyòl-Français - Derrière l’épidémie du choléra

    Reader Comments

    There are no comments for this journal entry. To create a new comment, use the form below.

    PostPost a New Comment

    Enter your information below to add a new comment.

    My response is on my own website »
    Author Email (optional):
    Author URL (optional):
    Post:
     
    Some HTML allowed: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>